Abonnement gratuit

Roulez jeunesse !

Comme le dit l’adage, faire du vélo, ça ne sert perd pas. Mais les pratiques, elles, évoluent sans cesse. Revue.

Vélo de route

Équilibre instable, pneus étroits et dextérité sont ici indispensables. C’est la pratique permettant d’effectuer le plus grand nombre de kilomètres par sortie.
Côté sportif : participez à une épreuve de cyclotourisme afin d’évoluer en toute sécurité sur des routes goudronnées.
Côté loisir : définissez votre itinéraire et faites des pauses culturelles ou pour admirer la nature.

VTT

Bien plus lourd que le vélo de route et muni de pneus larges, il donne accès à un large choix d’itinéraires à travers des paysages variés.

Vélo tout chemin (VTC) 

Très proche du VTT, avec une structure plus fragile et des pneus plus fins. Son utilisation sera davantage adaptée aux pistes cyclables, chemins de halage ou routes de campagne.
Côté sportif : choisissez un itinéraire en fonction de vos possibilités physiques et techniques. 
Côté loisir : une sortie familiale sur les chemins environnants ou le long d’un canal vous apportera un bienêtre certain et un moment convivial.

Vélo de montagne (vélocross)

Conçu pour dévaler les pistes de ski durant la saison estivale, ses pneus très larges et multiples suspensions sont de rigueur pour profiter au maximum. Une réelle aisance technique et une excellente maîtrise du vélo sont vivement recommandées ! 
Côté sportif : prenez un télésiège, accrochez votre machine, et choisissez une piste pour redescendre à la station.
Côté loisir : procédez de la même façon mais jouez avec les freins pour évoluer avec une vitesse maîtrisée et prenez de larges courbes. Commencez toujours par des pistes très simples pour visualiser l’investissement physique et technique nécessaire afin de prendre du plaisir et évoluer en toute sécurité. Des « Bike Parks » permettent également de se familiariser avec cette pratique. Au programme : slalom, jeux de freinage, dextérité, parcours de bosses, virages en épingle, etc. Très utile pour prendre confiance.


Vous l’aurez compris, il n’y a pas une mais des façons de faire du vélo. Choisissez celle qui correspond le mieux à vos attentes, et lancez-vous ! Une chose ne doit cependant jamais être occultée : la sécurité.
● Ne partez jamais sans eau ni ravitaillement (céréales, fruits secs, etc.) ;
● Avant chaque sortie, vérifiez l’état de votre monture (freins, gonflage…), n’oubliez jamais l’indispensable casque et autres accessoires, selon votre pratique (casque intégral pour le vélocross, genouillères, protections aux coudes et tibias…) ;

  • Enfin, veillez à respecter les règles de courtoisie sur la route, et n’hésitez pas à contacter un club lié à la Fédération française de cyclisme près de chez vous.

Gérald CHAPUT