Abonnement gratuit

Le pesäpallo, un autre baseball

Également appelé baseball finlandais, le pesäpallo est extrêmement populaire en Scandinavie mais aussi en Allemagne, au Japon et en Nouvelle-Zélande. Découvrons cette pratique méconnue en France, bien que très adaptée aux jeunes sportifs.

Un jeu inconnu en France, pourtant adapté au jeune public

Inventé dans les années vingt par Lauri Pihkala, le pesäpallo est inspirée du baseball américain. Mais ce sont ses différences qui en font sa richesse et son intérêt surtout auprès des plus jeunes. En effet, tout comme son cousin américain, le pesäpallo se joue avec un lanceur et des batteurs qui doivent parcourir des bases en courant pour marquer un point. Un match est disputé entre deux équipes de neuf joueurs et en quatre manches et deux périodes de jeu.

La grande différence réside dans le lancer. Ici, lanceur et batteur sont côte à côte et le lancer est vertical. Les coéquipiers du lanceur se positionnent sur le terrain et doivent faire revenir la balle avant que les joueurs de la seconde équipe n’y parviennent.

Le pesäpallo, un jeu stratégique et tactique

La frappe de balle est donc très simple et la difficulté est ainsi liée à des paramètres tactiques et d’analyse du jeu plutôt que purement techniques. Ici, la frustration liée aux frappes ratées n’existe pas et la dépense physique est articulée avec une prise d’information permanente.

Les jeunes pratiquants peuvent ainsi entrer très vite dans le plaisir de frapper, courir, marquer. Ils devront surtout développer progressivement leurs capacités pour analyser le jeu et s’adapter à la défense proposée par l’équipe adverse.

L’intelligence de jeu du pesäpallo, la réactivité et l’anticipation sont aussi importantes que l’efficacité physique et technique, si bien que tous les joueurs peuvent apporter leurs différentes qualités à leur équipe. Les qualités de chacun contribuent à la réussite collective. Ce qui rend la pratique du pesäpallo très ludique et donne la possibilité à tous les pratiquants de pouvoir s’exprimer au mieux.

 

Cette discipline si populaire en Europe du Nord est très intéressante du point de vue physique et éducatif, notamment chez les plus jeunes. À n’en pas douter, elle aurait toute sa place sur notre territoire.

 

Et si vous souhaitez découvrir d’autres sports ludiques méconnus, découvrez la grosse baballe du Kin-Ball ou le Matkot traditionnel !

 

Gérald Chaput

(Photo ©CC BY 2.0 – https://www.flickr.com/photos/heikkisiltala/14693860045)