Abonnement gratuit

photo-dopage

La famille, le meilleur antidopage des jeunes?!

Il faut être réaliste : ces dernières décennies, le dopage s’est invité dans le sport, dès les premières années de compétition. Il existe de nombreux cas de figure, ces pratiques ne sont pas toujours volontaires ; beaucoup de jeunes sportifs y ont recours sans forcément le savoir. Certains usent de produits interdits via leur médecin traitant, en cherchant à se soigner. D’autres, participant à des soirées, consomment des drogues « douces » sans imaginer qu’ils seront contrôlés positifs.

 

Un sentiment d’invincibilité

Quelques-uns, en revanche, utilisent sciemment des produits pour être plus compétitifs. Les raisons sont connues : sentiment d’invincibilité des plus jeunes qui imaginent que ces produits seront sans effet sur leur santé future, phénomène de groupe, influence de leurs camarades, volonté d’être performants, avec parfois le sentiment que rien n’est possible sans avoir recours aux produits.

 

Le rôle primordial de la famille

Mais, au-delà se pose la question de la prévention. Si les cadres fédéraux sont peu et mal formés en matière de prévention du dopage et de produits dopants, certains feignent d’ignorer l’anormale croissance musculaire ou de performance quand ils ne proposent pas eux-mêmes les produits.

Les proches (parents, conjoints, amis et autres) qui peuvent tout aussi bien être des facilitateurs du recours au dopage, que des acteurs efficaces de sa prévention, sont rarement invités à le faire.

Les actions d’informations existantes sont mal pensées, non adaptées aux différents âges, offrent des discours récurrents et n’ont aucun impact sur les jeunes sportifs… quand ils sont mis en œuvre !

La prévention ne peut se construire qu’à partir d’une approche systémique intégrant l’ensemble des intervenants, familles comprises.

 

Dominique Bodin, Professeur des Universités Paris Est Créteil

Réf : Bodin, D., Javerlhiac, S., Renaud, J-N, (2015). Les jeunes sportifs face à la tentation du dopage. Se doper ou pas. Grenoble, Presses Universitaires de Grenoble, coll. Sport.