Abonnement & commande gratuits

Etude et sport : un savant dosage

Vanessa Brouard est entraîneur en natation aux Dauphins d’Annecy et maman de Yohann Ndoye, Champion de France de natation sur 100/200 en dos. Dans la famille Brouard-Ndoye, sport et étude font bon ménage.

« On entend encore et toujours qu’un sportif n’est pas une lumière… c’est ancré dans les mentalités, en France surtout, car ce n’est pas le cas en Angleterre, en Espagne et encore moins aux Etats-Unis. Là-bas, dans les plus prestigieuses universités, on forme des élites intellectuelles qui sont aussi d’excellents athlètes. On va chercher les futurs étudiants dans les équipes sportives parce que les recruteurs savent qu’un bon sportif a des capacités de travail et intellectuelles au-dessus de la moyenne.

J’entraîne des élèves en classe aménagée sport, au collège et au lycée. Il faut savoir que ces jeunes sont dans l’eau et nagent depuis une heure quand leurs copains de classe sortent à peine du lit ! Je ne sais pas si on parviendra à changer les mentalités mais dans notre famille, nous sommes partis du postulat que l’un n’allait pas sans l’autre : pratique sportive et études, les deux font la paire.

Yohann comme sa petite sœur Maty, poursuivent leurs études et scolarité et je souhaite qu’ils aillent le plus loin possible. Pas question qu’ils soient des SDF sportifs ! Yohann a passé son BNSSA*, il a obtenu son bac S l’année dernière et a intégré l’INSEP à Paris à la rentrée. C’est une chance, mais cela a demandé beaucoup de rigueur, d’organisation, de volonté…Nous l’ avons accompagné et soutenu dans ce double projet. Depuis qu’il a 10 ans, il souhaite devenir kiné et je ne doute pas qu’il y parvienne, il est volontaire, attentif aux autres…

Au-delà d’être un athlète, il sera un très bon kiné ! »

*BNSSA: Brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique

Photo signée Stephane Kempinaire/KMPS

Légende : L’Annécien Yohann Ndoye-Brouard, 18 ans, remporte le titre national à Montpellier en petit bassin (25 m) sur 200 m en dos. Le lendemain, il récidive sur 100 m.

Souhir Saadaoui