Abonnement gratuit

Enfants devant tableau blanc

Rentrée 2019 – 2 circulaires sur les priorités à l’école et le handicap

Afin de préparer la rentrée scolaire, le ministère de l’Éducation nationale vient de publier deux nouvelles circulaires.

La première définit les priorités pour l’école primaire*. La seconde précise les modalités de mise en œuvre d’une école inclusive**.

Si ces deux documents concernent prioritairement les enseignants, leur lecture devrait permettre aux parents de mieux comprendre les principaux attendus scolaires pour leurs enfants à l’école primaire. Avec l’abaissement de l’âge de l’instruction obligatoire à 3 ans, le rôle des parents s’avère crucial pour la réussite de ces premières années de scolarisation. Le ministre rappelle aux enseignants d’entretenir avec les parents des relations régulières et bienveillantes.

Quelles priorités pour l’école primaire ?

Comme en 2018, tous les professeurs de CP et de CE1 feront passer les évaluations nationales à leurs élèves. Une attention particulière doit être accordée aux objectifs de ces évaluations, ainsi qu’à la communication des résultats aux parents. Il conviendra également de leur préciser les différents types d’aides qui seront, si nécessaire, mises en œuvre pour accompagner la réussite de leurs enfants.

La mise en oeuvre de l’école inclusive

Concernant l’inclusion scolaire, le ministre rappelle qu’aucun enfant ne peut être exclu de la scolarité obligatoire en raison de leur(s) handicap(s). La scolarisation d’un élève en situation de handicap nécessite une réflexion partagée en équipe éducative pour préparer son accueil au sein de l’institution scolaire, en lien étroit avec ses parents. Les premières adaptations et tout autre disposition seront désormais consignées dans un « livret parcours inclusif » en présence des parties concernées, afin de les prendre en compte sans délai et de rassurer l’enfant et ses parents.

Ces deux circulaires réaffirment clairement aux parents un droit d’information sur le suivi de la scolarité de leurs enfants, et la nécessité d’être associés aux différents dispositifs apportés à des besoins éducatifs particuliers. Toutes les études menées sur de bonnes relations entre l’école et les familles démontrent que celles-ci constituent un point-clé dans la réussite scolaire des élèves.

 Philippe VANROOSE

* : https://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=142385

** : https://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=142545